Les Usages de la Sociologie des Politiques Sociales: Le Programme

2 – 3 octobre 2014

MSH de Dijon

Programme: version PDF

Inscription impérative (nombre de places limité) Bulletin en ligne : http://tristan.u-bourgogne.fr/CGC/manifestations/14_15/14_10_2-3.html

Jeudi 2 octobre 2014

 

13h30 Accueil des participants
13h45 Mot d’introduction  du directeur du Centre Georges Chevrier – Bertrand Tillier
Mot d’introduction des organisateurs – Marielle Poussou-Plesse (uB-RT6), Jean-Claude Barbier (CNRS-RT6) et Alexandre Pagès (UFC-RT6) 
14h15 Session 1 – Sociologie de la connaissance, sociologie générale et catégories opératoires des politiques socialesPlénière

  • La philanthropie américaine entre Marx et Weber. Leçons d’une étude de cas à Boston.

Nicolas Duvoux (U. Paris Descartes, CERLIS)

  • Rapports au savoir et modèles démocratiques dans l’action publique. Des modèles théoriques aux pratiques locales.

Olivier Giraud (CNRS, LISE, CNAM)

  • La production sociologique de « l’exclusion sociale » en France.

Géraud Lafarge (U. Rennes 1, CRAPE)

  • Le mythe de la neutralité axiologique, fondateur des sociologies de la protection sociale de demain ?

Julie Sentis (U. Provence, LEST & U. Göttingen, SOFI)

Président de séance : Jean-Claude Barbier (CNRS, CES, U. Paris 1)

Discutant : Jean-Luc Outin (DREES-MIRE, U. Paris 1)

16h15 Pause café

 

16h30 Session 2 – L’engagement du sociologue : entre défis de méthode et pouvoirs politiquesParallèle avec session 3

  • Concilier « l’usage savant » et les autres usages de la sociologie des politiques sociales : un débat d’actualité.

Maryse Bresson (U. Versailles Saint-Quentin-en Yvelines, PRINTEMPS)

  • La sociologie de la famille à Cuba : pertinence, distance et engagement.

Blandine Destremau (CNRS, LISE, CNAM), Ana Vera Estrada (Instituto Juan Marinello)

  • Problème social ou problème sociologique ? La sociologie de la consommation d’énergie au prisme de l’histoire de la sociologie de la consommation alimentaire.

Joseph Cacciari (U. Aix Marseille, LAMES)

  • Politiques de la diversité : « l’investissement social » des entreprises, des discours aux pratiques de recherche

Elena Mascova (U. Paris Descartes, PHILEPOL)

Présidente de séance : Sandrine Dauphin (CNAF, GTM-CRESPPA)

Discutant : Fabrice Colomb (U. Evry, Centre Pierre Naville)

 

16h30 Session 3 – Sociologie et travail social : des rapports complexesParallèle avec session 2

  • Les sociologues et le travail social : entre posture critique, résistance et accompagnement du néo-management.

Jean-Sébastien Alix (U. Lille 3, CADIS)

  • « Je vieillis, tu vieillis, nous vieillissons… » : retour sur une méthodologie d’intervention.

Dominique Argoud (U. Paris Est Créteil, LIRTES)

  • Transmission et diffusion des savoirs. La sociologie des politiques sociales à l’université et dans les écoles du travail social.

Alexandre Pagès (U. Franche-Comté, C3S), Christophe Zander (IRTESS Bourgogne, Pôle Recherche)

  • La recherche au Centre communal d’action sociale de Besançon.

Jean-Baptiste Roy (U. Franche-Comté, C3S)

Président de séance : Philippe Lyet (Ecole sup. du travail social, CREAS)

Discutante : Roxana Eleta De Filippis (U. Havre, IDEES)

18h30  Fin des sessions
20h00  Cocktail dînatoire aux Cuisines ducales du Palais des Ducs et des Etats de Bourgogne (intervenants)
 

Vendredi 3 octobre 2014

 

8h45 Accueil des participants
9h00 Session 4 – Sociologie et économie : éclairer les politiques ?

Plénière

  • Les représentations de l’Europe sociale.

Gabriel Colletis (U. Toulouse 1, LEREPS), Francesco Laruffa (U. Humbolt), Arnaud Lechevalier (U. Paris 1, CES), Maryse Salles (U. Toulouse 1, IRIT)

  • Sociologie des politiques sociales et approche régulationniste : quelques enseignements des travaux  sur les services à la personne.

Florence Gallois (U. Reims, REGARDS), Martino Nieddu (U. Reims, REGARDS)

  • Les réformes des retraites en Europe et en France et le rôle des SHS dans ces processus de réforme.

Anne-Marie Guillemard (U. Paris Descartes, PHILEPOL)

  • Le rôle des sociologues et les usages de la sociologie dans les politiques britanniques de prise en charge des usagers de drogues dans les années 1980 et 1990.

Hervé Hudebine (U. Brest, ARS)

Présidente de séance : Christine Peyron (U. Bourgogne, LEG)

Discutante : Nathalie Morel (Sc.-Po Paris, Centre d’études européennes)

11h00 Pause café
11h15 Session 5- Instrumentation de la sociologie et management public

Parallèle avec session 6

  • Par-delà les évidences : le rôle de la sociologie dans l’analyse des politiques sociales.

Jean-Michel Bonvin (EESP de Lausanne), Emilie Rosenstein (EESP de Lausanne)

  • L’enquêteur face à la protection sociale ou la protection sociale face à l’enquêteur : le  travail sociologique dans un milieu contrôlé. Le cas des réformes en matière de protection sociale aux Philippines.

Pablo Diaz (U. Genève)

  • Les sciences de gestion au chevet de l’hôpital. L’enrôlement de chercheurs en gestion dans la réforme hospitalière (années 1970 -2000).

Renaud Gay (IEP Grenoble, PACTE)

  • Tentatives d’objectivation des difficultés de réalisation d’enquêtes sociologiques au sein du service public de l’emploi

Jean-Marie Pillon (Centre d’études de l’emploi), Claire Vivès (Centre d’études de l’emploi)

Président de séance : Bernard Friot (U. Paris Ouest Nanterre, IDHE)

Discutant : Philippe Warin  (CNRS, PACTE, IEP Grenoble)

 

11h15 Session 6 – Réflexivité et distanciation

Parallèle avec session 5

  • Le statut de travailleur handicapé en question dans le droit européen : avancée sociale ou nouvelle affirmation libérale des politiques sociales européennes ?

Didier Benoit (IRTS Lorraine)

  • Les évolutions des fonctions de l’élu local et du technicien dans l’action publique : l’exemple des dispositifs de la politique de la ville.

Pierre Joly (U. Evry, Centre Pierre Naville)

  • Analyser les politiques sociales en matière de logement et d’hébergement par les trajectoires des publics. Attendus de l’enquête et des résultats produits.

Marie Lanzaro (IUP-U. Paris Est Créteil, LAB’URBA)

  • Quand le sociologue accepte de se faire bousculer. Expériences de coproduction dans des études sociologiques des politiques sociales et de leurs publics.

Amélie Mazé (U. Grenoble, PACTE), Sophie Rouay-Lambert (ICP, Faculté de sciences sociales et économiques)

Président de séance : Yoann Boget (EHESS Paris, CMH)

Discutante : Brigitte Frotiée (ENS Cachan, ISP)

13h15 Déjeuner à la MSH (intervenants)

 

14h30 Table Ronde – La sociologie comme profession. Le cas des politiques sociales

  • Jean-Claude Barbier (CNRS, CES, U. Paris 1)
  • Bruno Jobert (CNRS, PACTE, IEP Grenoble)
  • Bruno Palier (CNRS, Centre d’études européennes, Sc.-Po Paris)
  • Frédéric Pierru (CNRS, CERAPS, U. Lille 2)
  • Gisèle Sapiro (CNRS, Centre européen de sociologie, EHESS)

Animation : Olivier Giraud (CNRS, LISE) & Marielle Poussou-Plesse (U. Bourgogne, CGC)

16h45 Pause café

 

17h00 Mots de clôture

Cyprien Avenel (DGCS, Ministère des affaires sociales et de la santé)

Sandrine Dauphin (Direction de la recherche – CNAF)

Jean-Luc Outin (DREES-MIRE, Ministère des affaires sociales et de la santé)

 

Affiche Les usages de la sociologie des politiques sociales